Détachant liquide au fiel SODASAN, chez Magellan-bio.fr

Le site Magellan a accepté de m’envoyer 4 produits différents, dont ce détachant…

12669700_936069546441108_6177683659308234960_n

Un détachant de la marque SODASAN… Au FIEL DE BŒUF !!! Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ?

Vous l’avez deviné, je ne connaissais pas du tout ce genre de produit avant que Magellan me l’ait fait découvrir. Quand j’ai lu « fiel de bœuf » dans la composition, je me suis forcément interrogée, et j’ai menée ma petite enquête…

Le fiel de bœuf est un produit issu de la bile (de bœuf évidemment) qui contient, des acides (acide cholique et taurocholique), qui possèdent la propriété de disperser les graisses, des substances lipoïdiques, (substances apparentées à la graisse) qui dissolvent les colorants. Grâce à ces composés, le fiel de bœuf est de ce fait considéré comme un détachant.

Voici ce que précise Magellan sur son site :
« L’utilisation du fiel de bœuf comme détachant puissant est u ne recette paysanne ancestrale.
Il est prêt à l’emploi et parfaitement inodore. Ce détachant agit sur toutes les fibres. Il est parfaitement inoffensif pour l’environnement, dans les eaux usées et pour la personne qui porte les textiles lavés avec ce produit. Il peut être utilisé sur une tache bien spécifique ou directement dans votre lave-linge.
Fiel de bœuf issu d’élevage bio.
Sans conservateur, colorant ou tout autre additif de synthèse. »

Bon, chacun pensera ce qu’il voudra sur la provenance du fiel, selon ses convictions, je pense notamment au fait que cela vienne d’animal, mais son côté bio m’intéresse… Mais cela ne m’a pas arrêté, et je l’ai testé en le comparant à mon détachant de prédilection LE SAVON DE MARSEILLE…

1. Je me suis « amusée » à tacher un torchon.

Dans l’ordre, il y a :

  • de l’eye-liner noir
  • de la crème à paupières violette
  • du Ketchup
  • du concentré de tomate
  • de la sauce soja
  • de l’huile d’olive
  • et du crayon à bille bleu.

Tâches SODASAN

2. Ensuite, j’ai appliqué les détachants après avoir légèrement humidifié le torchon.

– EN HAUT, le détachant SODASAN :
Sa texture gel est très pratique pour son application car cela permet de ne pas en mettre partout ni de trop quand on est un peu maladroit (…). J’en ai appliqué en le faisant juste pénétrer légèrement la fibre en massant avec un doigt. Sur certaines taches, le détachant au fiel a déjà commencé à faire effet…

– EN BAS, le savon de Marseille :
Je l’utilise en « bloc », donc je l’ai appliqué en le frottant sur chacune des taches. Ici aussi, le savon de Marseille a déjà commencé à faire effet.

12592229_936068713107858_5130873216438033774_n2

On voit dès l’application que chacun des deux détachants agit, et pas toujours avec la même efficacité sur toutes les taches… J’ai laissé agir pendant une demi-journée, en repliant le haut et le bas du torchon sur chacune des parties pour que cela reste humide, et en faisant en sorte que les deux produits n’empiètent pas sur la partie de l’autre.

Voyons la suite…

3. Au bout d’une demi-journée, j’ai frotté légèrement avec une brosse à ongle, puis j’ai rincé à l’eau tiède.

Pas mal le résultat, non ?

12669438_936068679774528_8707277801455712026_n

J’ai ensuite mis mon torchon dans ma machine à laver, en utilisant de la lessive et un adoucissant bio (voir dans un autre article).

Voilà le résultat :

4. Résultat final

Je crois que je vais pouvoir mettre mon savon de Marseille au placard…

12651112_936068563107873_1939965067808273230_n

Vous n’avez plus qu’à l’essayer vous-même :
Détachant liquide au fiel SODASAN chez magellan-bio.fr

12647476_936069563107773_973318520764589735_n

Magellan-bio.fr

Cela vous a plu ? Partagez !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


    *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.